Mon Stop Pub N’est Pas Respecté ! Que Faire ?

Le Stop Pub est une indication claire et simple de notre souhait de ne plus recevoir de publicités. Et pourtant, on se retrouve parfois avec des prospectus dans notre boîte aux lettres ! Alors que faire quand notre Stop Pub n’est pas respecté ?

Cela fait maintenant un an que notre Stop Pub marchait du feu de dieu ! A part quelques pubs de petites entreprises par ci par là, nous n’avions pas à nous plaindre. Mais voilà, depuis septembre, les pubs affluent ! On vous avoue qu’on n’a pas trop compris…

On s’est donc demandés ce qu’on pouvait faire pour lutter contre cela et à qui le signaler ! Voici donc le fruit de nos recherches, pour que vous aussi vous puissiez agir si vous vous retrouvez dans cette situation !

C’est quoi le Stop Pub ?

Le média publicitaire postal est une énorme industrie. Avec 26 millions de boîtes aux lettres en France, c’est un moyen particulièrement efficace de toucher simultanément une grande partie des consommateurs… Mais à quel prix ?

Aujourd’hui, il est estimé que chaque foyer reçoit près de 35 kg de publicité par an dans sa boîte aux lettres ! En 2016, la production d’imprimés publicitaires a dépassé les 20 milliards par an, et seuls 13% de ces imprimés seraient lus !

On nous parle d’écologie mais on gâche de précieuses ressources dans un média qui ne fait pas l’unanimité : en effet, plus d’un français sur trois se dit réfractaire à ce type de publicité ! (Sondage OpinionWay – Bonial)

Version du Stop Pub lancée par le ministère de l'écologie
Stop Pub lancé par le ministère de l’Ecologie

C’est pour cette raison qu’en 2004, le ministère de l’Ecologie a mis en place l’initiative “Stop Pub”. Elle permet à chacun d’indiquer sur sa boîte aux lettres son souhait de ne plus recevoir de publicités, échantillons ou flyers d’informations commerciales.

Des peines pénales sont prévues en cas de non-respect du Stop Pub par les annonceurs. Cette infraction est punie d’une contravention de 450 € et elle est multipliée par 5 (soit 2 250 €) si elle est commise par une société, un organisme, un professionnel indépendant, …

Donc si vous ne consultez que rarement les prospectus commerciaux, nous vous invitons si ce n’est pas déjà fait à apposer un Stop Pub sur votre boîte aux lettres ! C’est certainement l’action la plus simple à mettre en place pour diminuer vos déchets 🙂

La forme importe peu du moment qu’elle indique clairement que vous refusez les publicités ! Donc pas besoin de courir après l’autocollant “officiel” 😉

Divers modèles de Stop Pub
Il existe divers modèles de Stop Pub, choisissez le votre !
On a même créé un Stop Pub des escargots !

Vous pouvez l’imprimer vous-même ou demander un autocollant à votre mairie !

Sachez toutefois que le Stop Pub ne s’applique pas aux publicités qui vous sont nommément adressées et aux informations locales. Si vous ne souhaitez plus recevoir ces courriers, il vous faudra prendre contact directement avec les organismes concernés ou en parler à votre facteur 🙂

Que faire quand son Stop Pub n’est pas respecté ?

Malheureusement il arrive que des publicités parviennent à se glisser dans notre boîte aux lettres malgré le Stop Pub. Quand cela se produit, je vous laisse imaginer notre tête en allant chercher le courrier… Ceux qui ont vécu ça voient de quoi je parle 😛

Une pile de publicités reçue dans notre boîte aux lettres : 500 grammes !
Le contenu de notre boîte aux lettres parfois… 500g de publicités d’un coup ! (On a pesé :P)

Il arrive donc un moment où on se dit qu’il faut faire quelque chose pour arrêter ce gâchis ! Nous nous sommes donc renseignés sur ce qu’il était possible de faire pour signaler ces abus et les faire cesser. On vous partage ce qu’on a trouvé ?

1. Aller voir le commerçant

Si vous recevez des publicités d’entreprises du coin (la pizzeria, l’agent immobilier, …), vous pouvez tout simplement aller le voir et lui rendre son prospectus en lui expliquant gentiment la situation.

Rappelez-lui qu’il risque une grosse amende, ce qui serait quand même dommage pour un petit bout de papier. Si vous continuez de recevoir ses prospectus, vous êtes totalement en droit d’aller porter plainte à la police pour non respect du Stop Pub (voir plus loin).

2. Contacter l’entreprise par téléphone ou par courrier

Bien souvent, vous trouverez le numéro de téléphone, l’adresse mail ou l’adresse postale de l’entreprise en question sur sa publicité.
N’hésitez donc pas à entrer en contact avec elle pour l’informer de l’infraction qui a été commise et des peines qu’elle encourt si vous portez plainte.

Exemple d'une réponse très aimable de la part d'un des distributeurs, suite à une réclamation : "bonjour, je suis la community manager d'Auchan toulouse. Pourriez-vous me donner votre secteur d'habitation afin de régler ce problème avec le distributeur de prospectus ? Effectivement ce n'est pas du tout normal votre situation et nous ne voulons pas gâcher inutilement du papier. Cordialement"
Exemple d’une réponse très aimable de la part d’un des distributeurs, suite à une réclamation
Source : Facebook, Balance ta pub Toulouse

3. Signaler le non-respect du Stop Pub via un formulaire en ligne

Certaines entreprises passent par de gros réseaux de distribution de publicités. Ce sont en général eux qui distribuent les imposantes liasses de publicités qui contiennent souvent des annonces de supermarchés.

Contacter ces supermarchés un par un vous prendra beaucoup de temps et vous n’aurez certainement pas les bonnes personnes au bout du fil. A la place, vous pouvez signaler directement aux distributeurs de publicités (en général Adrexo ou Médiapost) le non respect du Stop Pub en remplissant un formulaire.

Capture d'écran de la page d'accueil du formulaire de signalement d'Adrexo
Page d’accueil du formulaire d’Adrexo. Il se remplit vite et les questions sont très claires.

Il se peut que le distributeur de votre quartier ne soit pas un de ces deux là, mais ça vaut le coup d’essayer 🙂

4. Afficher l’infraction sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter sont des plateformes assez puissantes pour faire passer un message !

Vous pouvez donc prendre une photo assez explicite montrant la publicité reçue à côté de votre Stop Pub. Postez-là sur les réseaux sociaux avec un message court et clair qui identifie l’entreprise ou la marque ayant commis l’infraction.
A priori, les entreprises réagissent assez vite pour ne pas ternir leur image !

Un visuel du groupe Facebook "Balance ta pub Toulouse"
Le groupe Facebook « Balance ta pub Toulouse », regardez s’il en existe un pour votre ville.

Vous pouvez également vous inscrire aux groupes Facebook “Balance Ta Pub” et poster vos photos dessus. Ces groupes sont gérés par les antennes locales de l’association Zero Waste France. L’association se charge ensuite de porter plainte au nom de tous. C’est d’ailleurs ce qu’elle a fait récemment contre Intermarché et Pizza Hut.

5. Porter plainte

Si malgré vos signalements, vous continuez à recevoir des publicités de la part des mêmes entreprises, vous pouvez aller au commissariat de police pour déposer plainte. Les policiers sont dans l’obligation d’enregistrer votre plainte. Pensez toutefois à apporter des preuves 😉

Comment prévenir ces infractions ?

Si vous habitez dans un immeuble, vous pouvez mettre une note d’information dans le local des boîtes aux lettres qui rappelle les règles du Stop Pub aux distributeurs. Parlez en avec votre gardien 🙂
Pour éviter que des publicités soient directement jetées sans même être lues, vous pouvez également distribuer des Stop Pub à vos voisins. Mettez en à disposition à côté des boîtes aux lettres par exemple.

Si vous habitez dans une maison, vous pouvez joliment décorer votre boîte aux lettres et rendre le message plus explicite. Qui sait ça peut peut être marcher ?

Image d'une boîte aux lettres recouverte d'inscriptions Stop Pub : "Stop Pub avec le sourire ne suffisant pas, le prochain prospectus égal dépôt de plainte, cordialement".
Une boîte aux lettres vue dans les rues de Toulouse. Elle nous a fait bien rire !

Malheureusement, le Stop Pub n’est aujourd’hui pas pris au sérieux par les annonceurs et les distributeurs. Seule une boîte au lettre sur trois est dotée d’un Stop Pub (Sondage OpinionWay – Bonial), ce qui est finalement trop peu pour les faire plier !

Donc, partagez notre article afin qu’un maximum de personnes soit mieux informé sur les conditions du Stop Pub ! 😀

Racontez-nous en commentaires vos aventures de Stop Pub, on est friands de vos histoires !

Et pour finir, une petite vidéo de UFC-Que Choisir qui résume bien tout ça !

Partagez petits escargots :)
  •  
  • 39
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    39
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *