Zéro Déchet : 5 Dilemmes À Résoudre

Quand on se lance dans le zéro déchet, on fait toujours face à des problèmes et on se pose constamment des questions ! Parfois, ces questions se transforment en dilemmes. En voici quelques-uns qui nous ont marqués et que vous avez peut-être rencontrés.

Quand on se lance dans le zéro déchet, on se pose toujours des questions ! Comment faire ses yaourts soi-même ? Par quoi remplacer son flacon de shampoing ? Où se trouve le magasin vrac le plus proche de chez moi ?

La plupart du temps, on trouve très rapidement des solutions, mais parfois, les réponses ne sont pas si évidentes que ça. Voilà donc quelques dilemmes, qui nous ont marqués, auxquels on peut être confrontés quand on s’intéresse au zéro déchet !

Répondez à ces questions dans les commentaires 🙂 Nous écrirons alors un article avec vos réponses et témoignages !
Comme d’habitude, partagez cet article et parlez des Escargots À Vélo autour de vous !

1. Magasin de vrac loin ou Supermarché proche ?

Acheter en vrac est l’une des premières actions à laquelle on pense quand on veut se lancer dans une démarche zéro déchet. Aujourd’hui, l’ouverture de boutiques de distribution en vrac explose. Malheureusement, elles ne sont pas encore suffisamment répandues en France et tout le monde n’a pas la possibilité d’avoir accès au vrac en bas de chez soi. Des personnes pleines de bonne volonté se retrouvent donc confrontées à des situations pas si simples que cela.

Faire 50 km de route (en voiture…) pour aller acheter en vrac OU aller au supermarché qui est à 10 min mais n’a pas de rayon vrac. Que feriez-vous si vous étiez dans cette situation ? Faites-nous part de votre avis dans les commentaires 😉

PS : Il est toujours possible de faire des courses éco-responsables au supermarché !

2. Lavable ou Jetable ?

La réutilisation des objets est l’un des axes majeurs de la démarche zéro déchet. Une grande partie des produits jetables que l’on utilise au quotidien peuvent être remplacés par leurs alternatives lavables et réutilisables. Je pense notamment à l’essuie-tout, aux mouchoirs, aux couches pour bébés, aux serviettes hygiéniques, aux cotons démaquillants …

En passant au lavable, on limite à coup sûr le nombre de déchets que l’on produit. Toutefois, d’autres questions se posent : ne risquons-nous pas d’utiliser une grande quantité d’eau pour le lavage ? Les produits lavables sont-ils aussi hygiéniques que les jetables ? Nombreuses sont les questions qui nous feront hésiter à passer au lavable.

Et vous, que pensez-vous des produits réutilisables ? Moins de déchets vaut-il plus d’eau utilisée ? Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires !

3. Se faire livrer des produits réutilisables mais emballés

Les achats en ligne sont de plus en plus courant dans la société d’aujourd’hui. Internet est le premier endroit vers lequel on se dirige lorsqu’on a besoin de quelque chose. Mais voilà, il est vrai que, qui dit livraison, dit emballage. Le colis est souvent en carton mais les produits commandés sont emballés, voire trop emballés, dans du plastique pour le transport.

Quand on se lance dans une démarche zéro déchet, on se retrouve confronté à un manque de matériel : des bocaux, des tupperwares, des cotons lavables, des lingettes lavables, … On ne sait pas vraiment où les trouver et internet est souvent la solution la plus simple qui s’offre à nous.

Peut-on donc se dire que, ok on commande et il y aura de l’emballage, mais le produit sera réutilisable et m’aidera dans ma démarche ? Décrivez-nous dans les commentaires où vous achetez vos fournitures et matériels !

4. Le remplissage des épiceries vrac ?

Acheter ses produits en vrac est le moyen par excellence pour se passer d’emballage, à condition bien sûr de réutiliser ses contenants. Nous voilà donc tout fiers avec nos courses sans emballages !

Doit-on toutefois se demander comment sont approvisionnés ces magasins qui vendent en vrac ? En effet, il n’y aura pas d’emballage chez nous, mais le magasin lui doit bien remplir les distributeurs. On a appris qu’ils auraient des sacs de dizaines de kilos, souvent en papier kraft mais parfois en plastique.

S’approvisionner dans un magasin en vrac qui utilise des emballages est-il contraire à votre vision du zéro déchet ? Répondez-nous dans les commentaires 🙂

5. Acheter avec des emballages : un gros emballage plastique ou plusieurs petits emballages cartons ?

Beaucoup d’entre vous sont encore loin de ne produire aucun déchet; et nous non plus ! Mais, tout le monde peut déjà faire un geste pour la planète en faisant des courses plus responsables au supermarché. Sauf que la grande distribution aime bien nous mettre des bâtons dans les roues de caddie !

Par exemple, lors de nos premières courses, on a dû choisir entre un sac plastique d’1kg de pomme rissolée et deux boîtes en cartons de 450g chacun. Les boîtes en carton produiront un volume de déchet plus conséquent que l’unique sac plastique. Lequel choisir ?

Si vous faites attention à vos déchets plastiques, avez-vous déjà été dans cette situation ? Qu’avez-vous fait ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Partagez petits escargots :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réponse sur “Zéro Déchet : 5 Dilemmes À Résoudre”

  1. Bonjour
    1 _ je n’ai pas eu besoin de me poser de questions mon travaille me permets de me déplacer beaucoup. Mais je dirais une bonne organisation choisir celui à 10min au quotidien et prévoir de temps en temps celui plus loin et faire des réserves.
    2_ je ne me posais pas la question jusqu’à une remarque de ma grand-mère. J’ai cherché qui consommait le plus d eau au long de sa vie. La production d un produit jetable demande plus d’eau que de laver des lingettes. J’ai regardé le volume que cela prenait dans ma machine, franchement c’est ridicule (et je suis au couche lavables) Quand à l’hygiène je ne suis pas une phobique des microbes (nos ancêtres on survécu au linge lavables)
    3_ pour ca j’ai eu une vraie réflexion. Pour moi je commence par me demander si j’en ai vraiment besoin. Après la livraison de produits neuf est pour moi aujourd’hui la dernière solution mais pas chez n’importe qui ( après l occasion, le commerce de proximité… j’ai une hiérarchie perso). Le prix joue un rôle dans le choix
    4_ autre question que je me suis posé. Je me dit qu’il doit avoir un emballage pour le transport et que avec le vrac j’en supprime 1. Les paquets de pâtes avant la mise en rayon sont dans des emballage plus grand.
    5_ pour moi pas de questions : le carton.
    Le carton est recyclable , issu de source renouvelable , biodégradable.
    Le plastique c’est brûler ou en décharge.
    Dans ce cas je prends des pommes de terre.
    Pour les achats ou je ne peux pas me passer d’emballage c’est priorité carton verre boîte en métal.

    Pour tout ces dilemmes( et d’autre que j’ai eu) le mieux est de prendre sont temps, chercher, et demander conseil.
    Bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *